Les 4 erreurs avec les bras et comment les placer durant la danse

Les 4 erreurs avec les bras et comment les placer durant la danse

La salsa ne se danse pas qu’avec les pieds, les bras aussi ont leur importance et mal les placer serait fatal pour la danse.

Je te partage ici des conseils pour éviter les erreurs que l’on peut faire avec les bras. Tu verras ça aide énormément à progresser pour guider ET ressentir le guidage :)

danse hand main noir dark

Quelles erreurs peut-on faire avec les bras ?

On va voir ensemble les erreurs que tu peux commettre et prendre conscience de ces défauts pour t’améliorer en Salsa Cubaine.

Par exemple on va voir comment tenir son bras qui ne sert à rien. Pendant qu’on guide, on ne sait pas trop ce qu’il faut faire du deuxième bras.

D’ailleurs la main qui guide doit t’elle serrer l’autre main ?

Pour les filles, on va voir si il faut aider le salsero en levant les bras pour les passes. Ou bien, si il faut t’il être souple ou rigide au niveau du bras.

La tenue de bras est importante en Salsa

On peut voir souvent des bras trop rigides ou trop souples, ou bien mal placés en position de repos, que ce soit pour les filles comme pour les garçons. Voici la liste des erreurs que l’on côtoie régulièrement :

1 Le bras de repos le long du corps

Le bras en position de repos ne doit pas tomber en dessous des hanches. D’un c’est moche, et de deux on peut perdre du temps au niveau du guidage si elle est dans cette position là. Comment faut-il être alors ? Il faut faire en sorte que le bras, de l’épaule jusqu’au coude, soit relâché. Puis l’avant-bras doit rester parallèle au sol.

Ce qui permet au salsero de gagner du temps si il doit guider avec sa main droite, plutôt que devoir la lever subitement. Ou bien aussi de récupérer plus facilement la main de la salsera.

2 Les mains sont crispées

Les mains des 2 partenaires de danse qui se tiennent ne doivent pas se serrer, Si tu serres la main de la personne en face de toi, lors des passes ça risque de coincer.

Alors il est important de garder le contact quoi qu’il arrive, mais il faut garder la main détendue et souple pour garder la fluidité de la danse. En général, il suffit de poser la main sur l’autre main sans la refermer et de garder le contact lors des passes.

3 Aider son partenaire au guidage

Au début, on a tendance à vouloir aider les garçons lors figures, surtout si on connaît la passe.

En temps que cavalière, tu ne dois surtout pas aider en levant la main pour tourner ni anticiper les mouvements du cavalier. Cela peut créer 2 effets indésirables. La première est que tu vas t’habituer à guider et seras moins à l’écoute de ton partenaire. Et la deuxième, c’est que le garçon peut très bien guider une passe, en anticipant tu bloques la passe qui ne pourra pas être effectuée. Par exemple, lors d’un tour à droite, plutôt que de lever la main au dessus de ta tête, il peut décider de la garder au niveau de ton cou pour l’enrouler et faire une sortie différente. Donc tu dois garder ton bras souple.

Trop souple ?

Le bras souple veut dire relaché, mais pas trop lâche non plus. Il faut pouvoir ressentir le guidage afin que ton corps suive le mouvement. Si le salsero te jette le bras vers ta droite mais que ton corps reste droit, là c’est trop souple !

Pas assez souple ?

Il faut savoir garder un cadre dans la danse. Pour visualiser, on peut imaginer qu’on tient un gros ballon dans les bras. Le cadre doit ressemble à cela. Après, il ne faut rester toute la danse comme un lego, c’est là qu’il faut trouver l’équilibre dans la souplesse du bras. Il faut que le bras puisse se lever en souplesse quand on le demande et garder le cadre pour ressentir le guidage.

4 Faire trop de mouvements avec les bras

Quand on débute la danse, on peut légitimement penser en regardant les pros, qu’il faut remuer les bras en dansant pour avoir la classe. La vérité est ailleurs ! En fait, comme on a vu au dessus, il faut garder les bras souples pour danser. C’est à dire que lorsque qu’un pro danse, c’est le mouvement de ses épaules, de son corps qui fait bouger ses bras naturellement.

Lorsque tu danses en bougeant tes bras de haut en bas pour faire classe, ça n’est pas naturel du tout. De plus c’est désagréable à ressentir pour l’autre personne. Et si tu es le cavalier, tu vas créer des informations parasites qui vont perturber la compréhension du guidage pour la cavalière.

Dans tous les cas, cela montre que tu es encore trop rigide et qu’il faut que tu relâche un peu. Quitte à ne pas les remuer et les laisser en bas. Par la suite, tu sentira que le mouvement viendra des épaules, du fait d’avancer et de reculer, de danser quoi. En gros les bras bougent parce que les pieds bougent en premier (je sais pas si je suis très clair là ^^). Mais tu vas comprendre avec le temps, si ce n’est pas déjà fait ;)

Dans la danse, on doit donc toujours tenir ses bras au dessus des hanches. Pour la souplesse il faut apprendre à jauger selon la personne en face. Mais il ne faut pas que ça commence à faire mal si ça tire trop, ni être frustré si le guidage n’est pas compris. À toi de trouver l’équilibre :)

Le mieux, c’est de tester et de s’entraîner en soirée, c’est sur le terrain qu’on apprend le mieux ;)

N’hésite pas à t’inscrire à la newsletter pour ne rien louper et apprendre toujours plus sur la Salsa.

À très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *