Finir la salsa : un final en beauté

Tu t’es déjà senti pris de court lorsque la musique finit ? Tu es en plein milieu d’une passe quand la musique finit. Ou alors tu essaies maladroitement de faire un renversé à la fille alors que la musique d’après a déjà démarré.

Ici je vais te donner toutes les astuces pour bien finir ta salsa. Pour que ton final se fasse pile à la fin de la musique. Et je vais te donner différentes sorties de final pour que tu puisses varier avec tes différentes partenaires.

Pourquoi faire un final ?

Cette question peut paraître évidente, mais prenons le temps d’y réfléchir ensemble. C’est vrai qu’on pourrait finir la musique sans rien faire, on remercie et on change de partenaire.

Mais nous, on est des danseurs d’élites. On va montrer qu’on est à l’écoute de la musique. C’est pour ça que quand la musique est posée, on est en position fermée. Quand le chanteur propose la cintura, on fait la cintura. Quand la musique envoit, on met de l’énergie dans les mouvements.

Et quand les musiciens disent que la musique est finie, on termine la danse de manière gracieuse.

Regardons maintenant comment reconnaitre quand est ce que la musique se termine.

Quand faut il faire un final ?

En premier lieu, pour faire un final comme il faut, il faut être capable de ressentir quand est ce que la salsa va se terminer. Et je ne parle pas d’apprendre par coeur toutes les musiques pour être sûr de tomber juste.

(En soirée tu en connaitras pas le quart que le DJ passera – – sauf si tu es tombé dedans quand tu étais petit)

Deux types de fin de musiques

Avant d’avancer plus loin, il faut savoir qu’il y a deux types de fin à la salsa. En théorie ça va être pareil pour reconnaitre la fin et savoir quand faire le final. Mais en pratique c’est différent. Les mouvements du final vont être plus ou moins longs, plus ou moins secs.

La première fin :

La fin de musique à la Alexander Abreu est une fin en “fade out”. C’est à dire que la musique va finir avec le volume qui baisse de manière lente et progressive. Comme si les artistes continuaient de jouer mais qu’ils étaient trop loin pour être entendus.

Ici le final va être progressif et lent. On ne va pas attendre la dernière note pour faire un renversé mais on va prendre le temps de faire son mouvement sur une ou deux mesures.

La deuxième fin :

Une fin à la Barbaro Finess, c’est une fin qui va être plus sèche. Tous les instruments s’arrêtent de manière brutale pour marquer une fin claire et nette.

Ici on peut donner un côté plus soudain à notre renversé. Attention, il faut préserver sa demoiselle tout de même. Évite les craquages de dos et les gestes trop brusques.

il y a une fin qui se trouve entre les deux, où tous les instruments vont s’arrêter en même temps, sauf le piano qui va laisser sonner la dernière note. Ici tu peux garder ton côté soudain, en relevant progressivement sur la dernière note.

Reconnaitre la fin

Pour reconnaitre une fin de salsa, il n’y a pas de secrets. Il faut écouter pas mal de musiques pour mieux ressentir quand ça finit. Mais si tu es ici, c’est parce que tu cherches des techniques pour mieux comprendre et mieux ressentir. Donc voici ce qui revient souvent quand la salsa se termine.

La fin = l’intro

Certaines musiques marquent la fin en reprenant la mélodie de l’intro. Si tu te souviens comment faisait l’intro, tu peux te dire :

Ah ! J’ai déjà entendu ça ! La salsa est bientôt finie, je vais me préparer au final !

Les instruments sont plus calmes

Parfois pour la fin, les instruments se posent sur le dernier passage. C’est différent des passages comme la cintura et les moments calmes. Tu verras qu’il y a des “calmes” de fin.

Une mélodie différente du reste de la musique

Parfois la mélodie est différente – ce n’est pas non plus une autre chanson – et on peut ressentir qu’il y a une différence entre le montuno, les solos et tout le reste.

On peut se préparer alors au final.

/Petite parenthèse/

C’est dans cette dernière que je me fais avoir souvent : je ne connais pas la musique mais je ressens que la salsa change de mélodie, je me prépare alors à faire le final. Je le fais, et là la musique repart… Parfois, Je me retrouve à faire 2, 3 renversées durant la musique à cause de ça.

Tout ça pour dire qu’il y a toujours des exceptions.

Compter la musique

Maintenant que l’on reconnait le dernier couplet, lorsque la musique va finir. On va éviter de faire le renversé à n’importe quel moment, en mode “au pif”. Et pour ça, on va compter.

À la salsa et dans la musique en général, les musiciens utilisent la règle des 4 mesures. Cette règle indique qu’il peut y avoir un changement/break/une fin toutes les 4 mesures ou sont multiple (4, 8 , 16…)

Dès que tu reconnais la fin de la musique grâce à ce qu’on a vu ensemble juste avant, tu vas compter 4 mesures (ou 8, 16 selon la musique, mais c’est plus rare). Et à la fin des 4 mesures, tu peux envoyer ton renversé et être sûr qu’il soit bien placé !

Comment faire le final ?

Pour être bien préparé à finir ta danse, voici 4 façons de finir.

Pour mieux te préparer à ces passes, dès que tu entends que la musique rentre dans sa phase finale, tu peux te mettre en position fermée pour être plus proche de ta partenaire et avoir une meilleure connexion lors de la passe.

La classique

Pour commencer tu peux faire simple, tu peux faire classique. La musique finit, la dernière note sonne, tu te rapproches de la danseuse sans renverser. Les corps droits en position dite du câlin, mais sans se coller, on n’est pas à la bachata sensuelle !

Simple, classique.

La renversée

Celle dont je parle depuis le début, la plus connue, la renversée. Ici quand la salsa va finir, avec ta main gauche tu vas ramener le bras de la fille derrière ta nuque. Tu vas poser ta main gauche sur sa nuque pour la maintenir. Tu vas écarter les jambes et fléchir tes genoux pour avoir un bon équilibre. Et c’est là que tu vas pouvoir renverser (gentiment hein) la demoiselle.

Sienta la

Ici pour le sienta la, on va commencer par un début de enchufla. Lorsqu’elle est dos à toi, tu mets tes mains sur ses hanches et tu lui impose de s’assoir sur ta jambe droite.

Ici le danger est de faire croire à la fille que c’est un renversé et qu’elle se laisse aller en arrière. sauf que là il n’y a rien qui la retient cette fois-ci.

Bonus :

Un petit dernier pour la route si tu es en manque d’inspiration. Pour celui là, tu vas chercher à coller ta danseuse à ta droite, tous les deux dans le même sens (côte à côte quoi). Ici tu vas chercher à créer la connexion. Le pied, la jambe, la hanche, tout ça va être collé aux siens. À partir de là tu vas tenir sa hanche avec ta main droite et te pencher sur la gauche. Final parfait assuré avec ça.

https://youtu.be/PikHI6JVRU8

Pour aller plus loin, j’envoie une leçon par jour pour t’améliorer dans le rythme et être à l’aise en soirée. Tu peux rejoindre ma communauté privée et recevoir les leçons directement dans ta boite mail. Pour ne pas manquer les prochaines inscrit-toi ici :

http://bit.ly/SalsaFlubb

À très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *