Comment gérer le mal de dos

Comment gérer le mal de dos

Si tu es ici, c’est que tu as sûrement eu mal au dos au moins une fois dans ta vie. Ou alors tu es comme moi et tu as une douleur constante depuis des années au niveaux des lombaires. Je te donne une alternative ici pour guérir de cette douleur.

Je souligne que le mal de dos n’est pas à prendre à la légère et qu’il est conseillé de faire appel à un médecin.

mal de dos

“Continue comme ça et tu vas avoir mal au dos plus tard…”

Mon prof de physique appliqué au lycée, c’était un grand visionnaire… À l’époque de mes 19 ans, je ne faisais pas grand chose pour manager mon corps. Je ne faisais pas vraiment de sports, je ne dansais pas encore et j’étais souvent sur mon PC pour jouer ADC et carry ma team (en fait, je feedais plus qu’autre chose #geek).

Durant cette année, j’avais un prof de physique : Mr Bernardini. Pendant ces cours, j’avais pour habitude de me balancer en arrière sur ma chaise. Et il me faisait très souvent la remarque : “Mr Chardon, mettez vous droit, plus tard vous allez avoir mal au dos.” Dans mon insouciance, je répondais avec un soupir et je me mettais droit. Genre 10 minutes avant de me rebalancer.

Bref je ne l’écoutais pas vraiment.

Bien malheureusement, c’est à partir de cette année là que je commençais à avoir des blocages fréquents au dos. Au point où je devais rester allongé sans pouvoir bouger le temps que ça passe.

“Vous avez une hernie discale…”

J’étais arrivé à un moment où la douleur au dos était à son paroxysme. Et c’était il n’y a pas si longtemps que ça. Je travaillais au Quick alors que j’avais une gêne lourde mais supportable au niveau des lombaires de façon quotidienne.

Un jour *CRACK* J’étais au travail et je ne pouvais plus bouger, douleur intense, c’était parti pour… 3 mois d’arrêt maladie (ça rigole pas) kiné, ostéo, rhumato etc… Je suis passé par tout les spécialistes. J’ai eu le droit à la radio de mes hanches. C’est là que mon médecin m’a dit que j’avais une hernie discale au niveau des lombaire L4-L5.

Bordel ! Je suis trop jeune pour avoir ça !

Cette histoire m’avait mit un grand coup.

C’était au point où j’ai commencé à faire une dépression l’été suivant où je travaillais au Quick. Je sortais très peu, j’étais souvent sur mon ordi à geeker, je me prenais la tête avec mon coloc… Bref, le mal de dos jouait énormément sur mon moral.

“Je vous conseille la natation pour votre dos…”

Aaaaah la bonne blague. Moi et la piscine ça fait 2. Si toi par contre tu aimes ça, l’eau, c’est la crème de la crème pour le mal de dos. Ça allège le poids de ton corps, ça te fait faire des mouvements fluides qui étirent et musclent bien ton dos. Le Must quoi.

J’ai quand même investi pour la piscine.

15 euros. J’ai acheté mon bonnet mes lunettes et je m’en suis servi 3 fois dans ma vie. J’ai d’ailleurs mon carton de 10 passes pratiquement neuf qui prend la poussière dans un coin de ma chambre.

Mais voilà, je ne suis pas assez assidu pour me mouiller pour mon dos. Tant pis.

C’est là qu’on arrive au moment où j’ai commencé la salsa.

“Ah, vous faites de la salsa ? Oui, c’est bien…”

Dans les débuts de salsa, j’étais hyper rigide. J’avais ma douleur de dos qui m’empêchait d’apprendre pleinement. Plus que douloureux, c’était pénible et fatiguant. J’avais mon kiné qui m’aidait à soulager cette gêne. Un jour, j’ai expliqué à mon médecin que j’ai commencé à danser la salsa, j’ai demandé si c’était bon pour le dos. Il a réfléchi quand même avant de répondre. Il m’a dit “il ne faut pas que tu te fasse mal à cause de gestes brusques, par contre le fait de mettre en mouvement ton corps est bénéfique quoi qu’il arrive.” Il a rajouté “J’aurai préféré que tu fasse de la natation mais bon, ça sera déjà pas mal.”

Aujourd’hui j’ai moins mal au dos

Il y a encore des postures, comme dans mon travail actuel où je suis assis longtemps, qui me font mal au dos aujourd’hui. Mais je suis quand même plus souple qu’avant. Et surtout, quand je sors d’une soirée salsa, je me sens léger et je peux me tortiller dans tout les sens sans ressentir une seule gêne. Et ça, qu’est ce que c’est bon…

Peut être qu’un jour je me mettrais à la piscine pour construire les muscles de mon dos pour en finir une fois pour toute avec la douleur. Mais pour l’instant je vois un résultat clair en sortant d’une soirée salsa. Et comme j’aime ça, je ne vais pas m’en priver.

Si toi tu as des astuces pour soulager les douleurs au dos, je suis curieux de découvrir comment tu fais, n’hésite pas à l’expliquer en commentaire.

Sur ce à très vite. Et bonne danse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *