La soirée parfaite qui va te mettre de bonne humeur

Il arrive d’avoir des soirées où l’on se sent moyen. On danse 2, 3 salsa, mais on est pas chaud chaud. On a l’impression de tomber que sur des mauvais danseurs.

Ou alors c’est nous qui nous sentons nuls. Les gens nous sourient pas et on se dit que c’est la soirée la plus pourrie de l’année.

Et parfois on tombe sur ce genre de soirée, qui te met grave la patate, qui te met en forme pour une bonne semaine !

La soirée typique qui nous met de bonne humeur

Ce genre de soirée, tu l’as peut être déjà vécu.e. Et je te souhaite de la vivre au mons une fois dans ta vie. Ça va t’arriver régulièrement si tu danses souvent en soirée.

Imagine, tu arrives en soirée, tu proposes à une personne de danser avec toi dès le début de la soirée. À peine la danse commencée,

PAF !

Le feeling passe directement, c’est naturel entre vous deux. La connexion est si forte que tu fais une salsa qui est géniale. Déjà, ça te met de bonne humeur.

Puis, à la fin de cette salsa là, t’as pas le temps de te poser et de boire ton Monaco qu’il y a une autre personne qui vient et qui te propose à danser.

Et durant toute la soirée c’est comme ça. Il y a plusieurs personnes qui viennent t’inviter, mais genre plus que d’habitude.

Et pour finir, à chaque fin de danse, tu as le droit à ton lot de compliments :

  • C’est vraiment agréable de danser avec toi
  • Tu danses super bien, j’adore
  • Super, c’était génial !
  • Voici mon numéro, je t’attends dans la chambre 412…

Bon ok le dernier j’invente un peu, ça m’est jamais arrivé, on garde l’espoir… !

Mais cette soirée parfaite, elle n’arrivera qu’à une seule condition

Ça va marcher selon ton humeur

Ce n’est pas parce que les gens t’invitent que tu vas être de bonne humeur, mais parce que tu es de bonne humeur que les gens t’invitent.

Je répète

Ce n’est pas parce que les gens t’invitent que tu vas être de bonne humeur, mais parce que tu es de bonne humeur que les gens t’invitent.

De mauvaise humeur

Si tu arrives avec une mine grise, tu sors du boulot, t’es fatigué et quand tu arrives à la salsa, tu as ce moral qui est plutôt bas.

Et bien tout ton corps vas l’exprimer.

Tu vas être replié.e sur toi même, tu vas avoir les bras croisés, tu vas éviter le regard des gens, tu vas rester dans un coin avec ton verre.

Et les personnes ne vont finalement pas t’inviter.

Et ça va créer un effet boule de neige. Personne ne t’invite, tu vas te dire que personne ne veut danser avec toi. Du coup tu invites personne et te replis encore plus. Etc…

Par contre si tu arrives…

De bonne humeur

Si tu arrives avec de la joie dans ton sac et un moral plutôt bon. Et bien déjà ton aura elle sera beaucoup plus brillante.

Et ça va se ressentir sur ton ouverture.

Tu vas être plus ouvert.e pour danser, tu vas sûrement danser même en solo, tu vas plus facilement regarder les gens dans les yeux, et rien que le contact visuel va attirer les personnes à toi pour venir danser. Et c’est souvent inconscient, on ne regarde pas les gens de manière calculée. Et c’est ça qui est attirant, c’est que c’est naturel !

Tu rentres alors dans un cercle vertueux, les gens t’invitent, tu te sens acclamé.e, tu invites en retour, tu t’amuses, etc…

Bien sûr ce genre de soirée ne va pas tomber à chaque sortie. Mais ça t’arrivera bien plus régulièrement si tu sors souvent danser la salsa.

Puis voici quelques conseils qui vont te permettre de t’approcher de la soirée parfaite. En fait il faut éviter ces situations :

Les 3 blocages à éviter pour avoir une soirée parfaite

Il y a des blocages qui peuvent nous empêcher de danser en soirée.

Même si on arrive de bonne humeur, il suffit d’un seul de ces blocages pour briser la soirée parfaite et de finir dans son coin à regarder les autres danser.

La personne t’impressionne

En général ce blocage là il arrive quand on danse avec l’un de nos profs.

On peut avoir peur de danser avec son prof, de faire des erreurs et se sentir jugé.e. On ne veut pas le décevoir, alors qu’il est là aussi pour danser et s’amuser aussi. Mais on peut tout de même se sentir impressionné.e.

Ça m’est déjà arrivé en tant que prof, la demoiselle avait l’air paralysée à danser avec moi. Alors que je l’avais danser avec d’autres personnes et qu’elle s’exprimait plutôt bien.

La peur d’inviter

Ça arrive souvent quand on débute d’avoir peur d’inviter. Même moi, grand timide que je suis, ça m’arrive d’avoir peur d’inviter et de me bloquer pour ça.

Ça peut arriver à tout le monde, à n’importe quel niveau.

Si ça te bloque vraiment pour danser en soirée et que tu te paralyse à cause de ça, voici ma méthode pour débloquer.

Une fois que tu as choisis la personne avec qui tu veux danser, tu comptes dans ta tête jusqu’à 5, comme un compte à rebours pour une fusée. Puis à la fin, tu ne réfléchis pas, tu y vas. Ça va te déshiniber pour te lancer. Et tu vas être fier.e de toi d’avoir pu dépasser ta peur.

Se prendre une remarque

Ça peut être une remarque explicite ou implicite, mais qu’on a bien comprit dans tous les cas. Et ça suffit pour se mettre en boule dans un coin et ne plus danser de la semaine.

Je te donne un exemple qui m’est arrivé

Une fois j’ai dansé avec un personne : je débutais dans la salsa. Je m’approche d’elle pour l’inviter, déjà, elle était avec son éventail assise, et on sentait que ça la faisait bipbip. Moi je dansais la cubaine, elle était plutôt porto. Bon c’est pas grave, je fais les pas de bases pour me mettre dans la musique et partir. Je n’ai même pas eu le temps de commencer qu’elle me sort : “Non mais si c’est pour danser comme ça je préfère me rassoir.”

BRAAA !

Elle m’a ca-ssé le moral, comme si j’avais reçu un coup de hache dans le coeur. Et bien, je te dis pas qu’après ça je n’ai pas redansé une seule fois de la soirée…

(Bon du coup si je te le dis)

Ça peut arriver à tout le monde, ça fait mal mais on survit (si si, je t’assure !)

D’ailleurs si tu as une anecdote à ce sujet raconte-la moi en commentaire :)

Si tu veux aller plus loin, il y a des formulaires un peu de partout, je partage les informations de valeur à ma communauté avec la lettre privée. Le but est de pouvoir s’épanouir à la salsa, comme je l’ai fais, comme la plupart de mes élèves ont fait.

Inscrits-toi un peu plus bas,

À très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *